Boy erased (film de Joel Edgerton) : Curiosité inassouvie

Je crois bien avoir atteint mon quota de films basés sur des faits vécus avec celui-ci. OUF! Que dire sinon que, une fois qu’on sait qu’il sera question de « thérapie de conversion », c’est à dire avant même de mettre le pied dans la salle de cinéma, on sait pas mal tout. Le désir d’en apprendre…