La mort au cœur (Gianni Biondillo) : voyage à Milan

on

Besoin de changer d’air? Un petit voyage dans les quartiers populaires de Milan pourrait vous convenir. Je me demande si les Italiens de souche sont encore comme ça. Si oui, pauvres « Mammas »…

Résultats de recherche d'images pour « la mort au coeur »
  • Personnages colorés de machos typiquement italiens (on en connaît tous au moins un, héhé)
  • Dialogues grossiers remplis d’humour.
  • Un peu de mafia, beaucoup de police, quelques immigrants récalcitrants…
  • Plusieurs intrigues qui s’entrecroisent (jeux de pouvoir, guerres de clans, amitiés viriles)
  • L’auteur s’amuse avec la structure narrative. (Inutile à mon avis).
  • Petit roman d’été qu’on lit avec le sourire (ben si on tolère la violence toute italienne).

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.