La Censure en 2019? C’est NON!

on

 » Hormis dans les cas de crimes haineux, la censure est toujours une erreur. »

Francine Pelletier, Le Devoir

Je n’aurais jamais cru écrire un jour un billet à la défense de Mathieu Bock-Côté. JAMAIS. Mais voilà t’y pas qu’il se fait jeter virtuellement des tomates (et des œufs pourris…). Vous me direz : Du calme, c’est son pain quotidien (pour continuer dans l’alimentaire douteux…). Mais quand ces menaces « webiennes » entraînent l’annulation d’une discussion dans une librairie du sacro-saint-Plateau, j’ai une petite nausée qui se pointe.

Résultats de recherche d'images pour « censure »
Un événement qui devait réunir le sociologue bien connu Mathieu Bock-Côté et le philosophe Louis-André Richard est annulé.
MBC, victime de censure?

Des gens nettement plus puissants intellectuellement que moi ont très bien expliqué la situation. Je vous propose quelques citations qui éclairent. (En passant, vous remarquerez qu’ils ne sont pas vraiment des adeptes inconditionnels de MBC.)

Présentation des partis en cause

(contenu tiré de l’article : MBC penseur moderne et sceptique, Le Devoir, 11 février 2017)

Cette gauche multiculturaliste rejette l’idée d’une identité nationale fondée sur l’histoire, qualifie de xénophobes ceux qui affirment que les nouveaux arrivants doivent s’intégrer culturellement, et pas seulement juridiquement, à la société d’accueil et remet même en question la division sexuée de l’humanité (théorie du genre), sous prétexte qu’elle réduirait la liberté de l’être humain. 

Louis Cornellier

Pour ce dernier [MBC], l’être humain a besoin, au contraire, d’ancrages, de «médiations civilisatrices», qui lui offrent des «ressources de sens» afin de guider sa vie. Ces repères, il les trouve en s’inscrivant dans une culture, dans une langue, dans une histoire et dans une civilisation qui le précèdent et dont il doit se faire l’héritier et le protecteur pour ne pas fonder son identité sur un vide symbolique qui le décharne en croyant le libérer.

Louis Cornellier

Réponses collectives

 » La tendance à faire taire ce qui nous indispose, bien que profondément humaine, n’est aucunement acceptable et mérite, chaque fois, d’être dénoncée. »

Francine Pelletier, Le Devoir

 » Il est plus que temps de [leur] signifier clairement que, dans une société démocratique, ces entreprises d’intimidation sont intolérables et qu’il n’appartient pas à des groupuscules extrémistes ni à de jeunes idéologues exaltés de décréter autoritairement quels propos et quelles idées sont légitimes et lesquels ne le sont pas. Il en va de notre liberté de penser !   »


Un texte d’opinion collectif sur l’annulation d’une conférence de Mathieu Bock-Côté. — via Le Devoir – Opinion

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.